Etre en paix "la condition de tout changement "

Rédigé le 12/04/2021
Esprit Zen

 

Depuis déjà une quinzaine d'années, je suis adepte de la méditation, du yoga et du Qi Qong, mais j'ai mis beaucoup de temps avant d'accepter de lâcher-prise, il a fallu suivre un chemin long, parfois difficile,  rencontré de nombreux thérapeutes, faire différentes formations, avant d' amorcer le début d'un changement . L'époque que nous traversons, notre société, n'est pas propice à cette prise de conscience.  La rentabilité et l'utilité sont érigées en maîtres mots, nous voulons toujours mieux faire,  et nous ne sommes jamais satisfaits de ce que nous faisons ni de qui nous sommes. Nous sommes pris par nos activités, notre travail, notre famille, nos amis. Nous ne prenons pas le temps de nous écouter ! Nous avons l'impression que si nous cessons de nous affairer, si nous nous foutons la paix, nous ne ferons RIEN !! Alors nous continuons de nous torturer, persuadés que c'est le seul chemin pour avancer !  Mais si pour une fois, vous tentiez de vous foutre la paix !  Etonnamment vous pourriez être surpris par le résultat ,  car curieusement vous pourriez découvrir  que vous êtes là au bon endroit, au bon moment. Et que tout est pour le mieux. 

 

 

 



Beyond some basic clichés about tattoos such as the infamous “tramp stamp” expression and other more or less socially acceptable tattoo zones, what do your tattoos actually say about you? For one, it’s true that nowadays, tattoos are less frowned upon now than they used to be in the past. Tattoos are everywhere, in magazines, down runways, on the small and big screen, sported by celebrities and famous CEOs alike.

But with this growing acceptance from society, the question is, is it not becoming harder to make one’s tattoo an actual statement? Basically, is it still possible to escape the trendy label and express yourself with tattoos in a unique way? 

To really make a bold statement, let us start off by saying that although tattoos are more socially accepted these days, some parts of the body are still considered off limits if not taboo when it comes to tattoos. Of course this statement might change depending on your line of work or your social environment, but, for instance, the face tends to remain marginal, in every aspect of the word. Full body tattoos are also a definite head-turner. Of course full body tattoos are not visible from head to toe in social settings (beach and swimming pool aside) but, regardless, they still have an aura of rebellion attached to them, which again, isn’t necessarily the case with tattooing in general.